English version

Musée Maritime de La Rochelle... Le Saint-Gilles

Article publié le 18 juin 2009

Aujourd’hui, mercredi 17 juin vers 10h, l’entreprise de réparation navale ARN ont procédé avec deux grues de 200 tonnes et 160 tonnes à la dépose du chariot latéral du slipway. C’est la troisième phase de travaux qui commencent sur le Saint Gilles dont la remise à l’eau est prévu la veille des Journées Européennes du Patrimoine le vendredi 18 septembre 2009. Ces travaux et ceux prévus sur le chalutier Manuel-Joël sont financés dans le cadre du programme complémentaire du plan de relance présenté en avril dernier par le Préfet de région.

Intérêt patrimonial Le Saint-Gilles est un des 8 navires de la flotte patrimoniale du Musée Maritime de la Rochelle. Il témoigne de l’activité portuaire de la Ville tant au niveau des savoir-faire de la construction navale que de celui des techniques de navigation et de remorquage : il est construit en 1958 aux chantiers navals des ACRP à La Rochelle et termine sa carrière au port de La Pallice où il est désarmé en 1989. Le président de l’Union des Remorqueurs de l’Océan propose au Musée Maritime de La Rochelle d’en assurer la conservation. Le Musée Maritime, devenu propriétaire du remorqueur, instruit alors un dossier de demande pour Le Saint-Gilles qui est classé monument historique en 1995.


Remise à l’eau et en navigation

L’enjeu de conservation du Musée Maritime est de privilégier une conservation dynamique : dans la mesure du possible, les navires sont destinés à naviguer sinon à flotter. Dans tous les cas, ils sont l’objet de médiation et de valorisation pour tous les publics. Le projet pour le Saint-Gilles est de le rendre de nouveau apte à la navigation.

Comme le ketch « Joshua » et le canot SNSM « Capitaine de frégate Leverger », il contribuera à signer l’identité maritime de La Rochelle dans les grands rassemblements nautiques atlantiques. Des anciens ayant navigué à son bord participeront à ce projet renforçant ainsi le travail entamé dans le cadre du projet culturel « Alors, Raconte » sur la mémoire des gens de mer.

Le slipway : un équipement portuaire adapté aux bateaux du patrimoine ’’De l’anglais « to slip » : glisser et « way » : voie. Le slipway de la Rochelle est situé en bout de darse du bassin des Chalutiers. C’est un plan incliné permettant de hisser hors de l’eau les navires. Il est classé Monument Historique le 13 décembre 2002. Dans le cadre du redéploiement du Musée maritime de La Rochelle , un projet de remise en état de cet équipement est à l’étude qui doterait La Rochelle d’un outil adapté à la restauration et à l’entretien des bateaux du patrimoine.

Un programme de travaux lancé en 2003

2003. Phase I : Travaux préparatoires sur les œuvres vives et les œuvres mortes : sablage de la coque, sondage des épaisseurs de tôle et application d’une peinture de protection. 2004/2005. Phase II : Fin des travaux de carénage et peinture, restauration complète du pont et des superstructures, dégazage et nettoyages des 15 cuves.

2009. Phase III : Lancement de l’appel d’offres en février 2009. Travaux destinés à la remise à l’eau du Saint-Gilles. Remise en marche des 2 moteurs auxiliaires, remise en service des installations électriques, vérification de l’étanchéité et changement des pièces, descente sur le chariot par treuillage. Etc. Ces travaux sur un patrimoine maritime cla ssé induisent des retombées économiques sur les entreprises de la région justifiant ainsi l’inscription de ces restaurations au plan de relance.

Revenir à l'AccueilVoir tous les articles "Actualités"

Contactez la Capitainerie des Minimes  capitainerie@portlarochelle.com Plan d'accès - Contact - Mentions légales  - Plan du site - Site réalisé par : La Petite Boîte