English version

Une thèse sur le dragage

Article publié le 15 décembre 2016

Chaque année le port procède à un dragage de ses différents bassins dégageant entre 20 et 50m de hauteur. Ainsi c’est 250 000 à 300 000 m³ de vase qui sont rejetés au niveau du Phare du Bout du Monde. Ces travaux représentent une dépense d’environ 10% du budget total du port.

C’est sur ce sujet que Jean-Rémy Huguet (à gauche sur la photo) a décidé de consacrer ses trois ans de thèse. Cet ingénieur en hydrographie océanique au sein du laboratoire littoral environnement et société (unité mixte de recherche universitaire de La Rochelle –CNRS) sera le premier thésard cofinancer par le port. Cet engagement financier représente un renforcement dans la collaboration avec l’Université de La Rochelle.

Venu signer sa convention à la Capitainerie le 30 novembre, Jean-Remy, accompagné d’Isabelle Brenon, sa directrice de thèse, présentait par la même occasion son sujet : « La caractérisation des transferts sédimentaires et organiques dans un milieu semi-fermé : application au port des Minimes ». Face à Bertrand Moquay, directeur du port, Pascal Estraillier, le vice-président de l’Université en charge de l’innovation et du développement économique et Gérard Blanchard, ancien président de l’Université de La Rochelle et vice-président de région en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, il présentait les différentes étapes de mise en place de son projet.

Le résultat de cette thèse pourra être, pour le port, l’occasion d’améliorer sa méthode de dragage.

JPEG

Revenir à l'AccueilVoir tous les articles "Actualités"

Contactez la Capitainerie des Minimes  capitainerie@portlarochelle.com Plan d'accès - Contact - Mentions légales  - Plan du site - Site réalisé par : La Petite Boîte