Actualités

Gascogne 45-5 : une belle édition 2019 !

publié le 20 mai 2019
  • 798 Vues
  •  

     

     

    La deuxième édition de la Gascogne 45/5 s’est achevée ce week-end avec la remise des prix, samedi soir.

    Revenons un peu sur la course avec Antoine Brulé (photo ci-contre), de la Société des Régates Rochelaises

    Port de plaisance LR : Antoine, cette édition 2019 s’est avérée particulièrement musclée dès le départ !

    Antoine Brulé : Oui, le vent a créé des conditions particulières : les concurrents se sont élancés sous spi dans une mer qui s’est bien formée à l’approche de la bouée météo 45/5 ! Ensuite, il a fallu gérer les conditions plus dures niveau vent et prendre la meilleure option afin de rallier La Rochelle.

    Port de plaisance : les concurrents sont tous des amateurs, non ?

    AB : Oui, tous ont un « vrai » métier ! (sourire) Mais ce sont  des personnes qui découvrent les sensations grisantes de la course au large ou bien des navigateurs déjà confirmés et talentueux ; je pense notamment à ceux de la Team Transquadra La Rochelle.

    Pp : De nouveaux bateaux ont pris part à cette édition ; comment se sont-ils comportés ?

    AB : effectivement, nous avions le JPK 1030, barré par Gérard Quénot (équipier : Jérôme Apolda), le J 99 barré par Olivier Grassi et, hors classement, le Sun Fast 3300 barré par Alex Ozon. Malheureusement l’inscription d’Alex n’a pas pu être validée à temps (absence de N° MMSI) et il a pris le départ sans aucune chance d’être classé.  Il a cependant survolé la course ! On attendait une vraie bataille entre ces nouveaux bateaux  et nous n’avons pas été déçus !

    Pp : Les conditions météo ont fait que les bateaux ont atteint des vitesses impressionnantes

    AB : effectivement, Alex Ozon a fait une pointe à 19.2 nœuds sous spi sur son SunFast 3300 et Gérard Quénot a dépassé les 18 nœuds ! Ces deux bateaux bondissaient carrément sur les vagues !

    Pp :La Team Transquadra La Rochelle a brillé lors de cette édition, dirait-on !

    AB : oui, on peut le dire puisqu’ils ont classé 6 bateaux dans les dix premiers, mais tous les autres concurrents se sont bien « donnés » aussi. Nous félicitons au passage le vainqueur de l’édition 2019, Gérard Quénot et son équipier Jérôme Apolda

    Pp : les concurrents paraissaient très satisfaits à la remise des prix ; une promesse de succès pour la prochaine édition ?

    AB : oui, nous avons d’excellents retours ; 38 concurrents inscrits, une ambiance très conviviale aussi : le dernier classé est arrivé dans la nuit de samedi avec presque 24 heures de retard sur les premiers. Nous étions sur le pont pour l’accueillir sur l’eau et ensuite au port ; c’est ce que nous aimons : que tous se sentent en sécurité, accueillis, pris en compte.

    Pp : alors il ne nous reste qu’à inciter ceux qui voudraient se tester en course sur un bout de grand large à participer à la prochaine Gascogne 45-5 : on vous attend !!! Merci à Antoine Brulé qui va oeuvrer bientôt sous d’autres horizons après 11 ans de dévouement à la SRR ; bon vent à lui, avec toute notre gratitude et nos félicitations pour le travail accompli au sein de la SRR !

     

    Pour en savoir plus, retrouvez les reportages de France 3 Atlantique réalisés par Yann Salaün, Pierre Lahaye et Maud Coudin en suivant  CE LIEN

    Visitez aussi le profil Facebook d’Alex Ozon qui nous parle de son parcours et de la course, avec de belles photos, très « parlantes » sur les conditions météo !

     

    le Sun Fast 3300 d’Alex Ozon, bondissant de vague en vague

    Crédit photo : Alex Ozon

    Partager cette publication :