English version

Histoire nautique : La Rochelle grandit par ses ports

Du petit port de pêche de l’an 1000 au port de plaisance des Minimes sorti de terre en 1970, La Rochelle doit l’essentiel de sa croissance urbaine à la place fondamentale de la mer dans son développement.

XIIè siècle
1er Port à La Rochelle : les berges du ruisseau du Lafond au niveau du Château de Vauclerc (actuelle Place de Verdun) abritent les barques de pêche.

XIIIè et XIVè siècles
Création d’un havre d’échouage (sur le vieux port actuel) pour répondre au développement du commerce maritime du sel et du vin (XIIIè siècle). Construction des Tours Saint Nicolas,de la Chaîne et de la Lanterne (fin du XIVè siècle).

Début du XIXè siècle
Les tailles, les structures et le tirant d’eau des bateaux ne permettent plus l’échouage à marée basse. Creusement d’un bassin intérieur à flots et développement des activités au Gabut.

Moitié du XIXè siècle
Premier port hors les murs, le bassin des chalutiers est aménagé dans le sud de la ville pour accueillir ces nouveaux navires des Temps Modernes : les navires à vapeur. Les entrepôts, ateliers et corderies s’y installent et peu à peu se développe "la Ville en Bois".

Fin du XIXè siècle
1860 Création de la Société des Régates Rochelaises, pionnière dans l’histoire de la plaisance rochelaise. 1890 : création du Port de Commerce en eau profonde à La Pallice.

XXè siècle
Le nautisme rochelais démarre dans les années 60. Le concept de loisirs et la démocratisation de la voile conduisent à la réalisation d’un grand Port de Plaisance à la pointe des Minimes en 1970, qui donnera naissance à un nouveau quartier dans les années 80 et 90.

1993
Création du nouveau Port de Pêche en eau profonde, équipée d’une criée informatisée dans le quartier de Chef de Baie.

1968
Première présentation du "Port Richelieu" projet de marina.


1970
Début des travaux avec la construction des digues du Lazaret et du Bout Blanc.


1972
Premiers pontons et premiers bateaux. Création de la Régie du Port de Plaisance.


1978
Construction du môle central qui accueille les activités nautiques.


2014 - Extension du port

  • 1200 places supplémentaires, portant la capacité d’accueil à 5000
  • Création du nouveau Bassin des Tamaris, abrité par un épi rocheux et par la digue du Nouveau Monde, elle-même reliée à la côte par la passerelle Nelson Mandela


Revenir à la rubrique Histoire nautique

Contactez la Capitainerie des Minimes  capitainerie@portlarochelle.com Plan d'accès - Contact - Mentions légales  - Plan du site - Site réalisé par : La Petite Boîte