English version

À chaque déchet, son lieu de collecte



Nouvelle procédure de recyclage pour la pyrotechnie périmée

Le projet mené depuis un an par l’ association PNRO (professionnels du nautisme rochelais) et son président, Christophe MAURY, prend forme :

une solution de collecte, de stockage et de recyclage des éléments pyrotechniques périmés se structure par l’intermédiaire du Chantier Naval des Minimes.

Comment faire ? Où déposer les fusées et fumigènes périmés ? En contactant le CHANTIER NAVAL DES MINIMES 4, rue de la Bonnette 17000 LA ROCHELLE Tél:33(0)5 46 447 547 Site Internet : http://www.chantier-naval-minimes.com E-mail : contact cnminimes.fr

Auprès d’un professionnel de la filière nautique

(voir tarifs pour les reprises en bas de cet article)

Que deviendront les fusées et fumigènes ?

- Pour les fusées "parachutes" et les feux à main

c’est une filiale de la société Couturier (entreprise vendéenne spécialisée dans les feux d’artifices) qui intervient. Proches géographiquement, ils ont toutes les compétences et autorisations pour réutiliser, après transformation, les éléments pyrotechniques périmés (hors fumigènes).

- Pour les fumigènes

Une société spécialisée, avec une destruction finale des fumigènes dans le sud de la France.

Chacun de ces fournisseurs livre des cartons vides au Chantier Naval des Minimes, appelé à être centre de stockage local (par ailleurs station de révision pour les radeaux de survie Viking ).

Tarifs :

Fusées, feux à mains  : Incluant mise en carton, stockage et manutentions, destruction, remise bordereau de traçabilité :

Professionnel adhérent PNRO : 1.50 ttc/ élément pyro Particuliers et non-adhérents PNRO : 1.65 ttc/ élément pyro

Fumigènes : Incluant mise en carton ,stockage et manutentions, destruction, remise bordereau de traçabilité :

Professionnels adhérents PNRO : 7.25 ttc / fumigène Particuliers et non-adhérentsPNRO : 7.40 ttc / fumigène

(Le paiement se fait lors du dépôt des fusées et fumigènes, par chèque uniquement).

RAPPEL IMPORTANT :

Déposer les engins pyrotechniques périmés sur la voie publique est source de danger extrême et, par voie de conséquence, interdit. Jeter ces mêmes engins dans des containers à déchets peut exposer les agents des centres de traitement des déchets à un réel danger - Le risque d’explosion et d’incendie est particulièrement important. Enfin, la préservation des milieux naturels exige que ces engins ne soient pas jetés en mer.

Revenir à la rubrique À chaque déchet, son lieu de collecte

Contactez la Capitainerie des Minimes  capitainerie@portlarochelle.com Plan d'accès - Contact - Mentions légales  - Plan du site - Site réalisé par : La Petite Boîte