Actualités

Yélo H2 – Expérimentation d’un bus de mer propulsé à l’hydrogène

publié le 23 octobre 2017
  • 2210 Vues
  • La Communauté d’Agglomération de La Rochelle lance, avec la collaboration de la Régie du Port de plaisance de La Rochelle et de Proxiway, la 1ère expérimentation nationale d’un bus de mer propulsé à l’hydrogène en milieu marin. Ce nouveau mode de propulsion entre en service dès la fin octobre 2017 et durera un an.

    Les nombreux progrès techniques réalisés ces dernières années dans le domaine de l’hydrogène permettent de mettre en application concrète ce type d’énergie notamment dans les transports. Le projet Yélo H2 a ainsi pour objectif de valider la pertinence de cette technologie dans les applications maritimes.

    Une pile à combustible, associée à des réservoirs d’hydrogène, a été implantée sur le Bus de mer Galilée. Celle-ci convertit l’hydrogène en électricité, afin de recharger les batteries du navire. Pour les usagers, les changements sont très peu visibles : le nouveau système est logé dans un coffre, est extrêmement silencieux, et ne rejette que de l’eau.

    Une station de recharge d’hydrogène vient également d’être installée sur le quai du Lazaret. Elle permet le ravitaillement en hydrogène du navire en quelques minutes, lui garantissant une autonomie journalière.

    Ces gains de disponibilité et d’autonomie permettent de lever les contraintes liées aux moyens de transports électriques à batteries, et ainsi d’envisager à l’avenir la création de nouvelles liaisons maritimes, jusque-là réservées aux bateaux diesel conventionnels.

    Ce projet, cofinancé par l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME) et la Région Nouvelle-Aquitaine, associe l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), et quatre industriels : Michelin Recherche et Technique, EVE System, Alternatives Energies basé à La Rochelle, et HP Systems basé à Périgny.

    Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
    S'abonner