Actualités

19 mars – Coronavirus et plaisance

publié le 19 mars 2020
  • 177 Vues
  • gestes de protection - Coronavirus

    Réponses à vos questions

    Vous avez été nombreux à demander des précisions sur les mesures d’interdiction prises par la Préfecture Maritime. Voici quelques éléments afin de lever les doutes :

    Navigation de plaisance : interdite (les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont interdites)

    Voile légère, départ des cales : interdit

    J’habite sur mon bateau, seul(e), est-ce qu’il m’est possible de sortir en mer car je n’aurai de contact avec personne ? Non

    Est-ce que je peux venir bricoler à bord de mon bateau ? Non

    En cas de coup de vent annoncé, est-ce que je peux venir reprendre mes amarres ? Non

    Pour tous ces points, le maître mot est : « restez chez vous pour sauver des vies »

    Dans le cas d’un départ définitif du port, le bateau est-il autorisé à sortir ? Non, car tout déplacement est interdit sauf exception. S’il s’agit d’un déplacement par un professionnel à titre professionnel et que le professionnel est muni d’une attestation et d’un justificatif, alors : oui.

    Un bateau qui arrive de l’extérieur peut-il entrer dans le port ? Oui, mais il ne pourra plus sortir avant la fin de l’alerte.

    Cela vaut aussi pour les navires immatriculés à l’étranger. A ce jour, il n’existe aucune procédure spécifique de déclaration ni de quarantaine pour ces navires.

    Sur la question du rapatriement vers leur pays d’origine, les ressortissants étrangers, communautaires ou non, doivent se rapprocher de leurs ambassades respectives.

    Est-ce que les restrictions s’appliquent pour les professionnels du nautisme ? Non

    Est-ce que l’on risque une amende pour le non-respect de la réglementation précitée ?  Oui, toute personne en mer est passible des mêmes sanctions qu’à terre.

    Pour toute information de source officielle, n’hésitez-pas à consulter à ce sujet :

    le site du Ministère de l’Intérieur 

    Le communiqué de la Préfecture Maritime

    CONCERNANT LE SERVICE DE NUIT A LA CAPITAINERIE DES MINIMES :

    Malgré la fermeture des locaux, le service de nuit reste joignable en cas d’urgence, par téléphone (05 46 44 41 20) ou par VHF (canal 9).

    Les rondes sont  suspendues, mais les équipes sont présentes et restent disponibles.

    Partager cette publication :