Actualités

Environnement : un engagement traduit par des actions

publié le 10 février 2021
  • 402 Vues
  • Engagé depuis 2006 dans une démarche de certification (de bonne gestion) environnementale, le port de plaisance continue d’ouvrir de nouvelles pistes.

    La préservation du milieu marin est une des priorités du port, et la lutte contre les déchets – macros et micros – y participe. C’est pour cette raison que trois nouvelles actions complémentaires sont menées par le port :

    L’opération « Epuise ton déchet »

    Les bassins du Vieux-Port sont l’exutoire des déchets urbains. Afin de nettoyer le plan d’eau et d’éviter la dissémination de micro-déchets – en particulier plastiques-, les « brigades bleues » du port travaillent au quotidien sur le nettoyage du plan d’eau. Mais pour permettre aux plus volontaires de pouvoir agir au côté du port contre cette pollution, le port soutien l’opération « Epuise ton déchet » lancée en 2020. Cette opération portée par l’association Echo-Mer – avec laquelle le port mène des actions depuis 15 ans – permet à ses adhérents de venir ramasser à l’épuisette les déchets flottant dans les eaux du Vieux-Port.

    En donnant à ces personnes la capacité d’agir et de devenir acteur de leur engagement, le port soutien l’éco-citoyenneté (détails des actions et inscriptions sur le site d’Écho-mer). Contact Écho-Mer06 62 00 44 85  ou par e-mail : echomer@wanadoo.fr

     

    Bénévoles d’Écho-mer au Bassin des Chalutiers

     

    La captation en amont des macrodéchets

    Après avoir réalisé, avec le soutien de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne – un diagnostic des réseaux pluviaux se déversant dans les bassins, le port met en place des filets « anti-macro déchets » de la société Pollustock afin de les capturer en amont des bassins.

    Le 1er vient d’être installé sur l’exutoire des eaux pluviales, au coin du ponton 43. Au-delà de lutte immédiate contre la pollution urbaine issue des réseaux pluviaux, il permettra de caractériser le type et le volume de déchets drainés par ces eaux pluviales. Un autre filet du même type et avec les même objectifs sera prochainement installé au Bassin à flot, sous la passerelle d’accès aux pontons Y4/Y5.

    Nos observations et résultats de collecte seront étudiés avec la Communauté d’Agglomération de La Rochelle, gestionnaire du réseau d’eaux pluviales, afin de valider l’intérêt d’une généralisation de ce dispositif et de cibler les actions nécessaires pour réduire à la source les origines de cette pollution.

     

    Le filet Pollustock, en place au bassin Marillac

     

    Geneseas S, 1ère mondiale

    Le port a passé un partenariat avec la start-up néo-aquitaine « Recyclamer innovation » par lequel il met à disposition le domaine portuaire et apporte son soutien financier.  Le port participe ainsi de manière directe au développement de Geneseas S, le premier robot connecté, solaire et autonome au monde qui collecte les déchets solides et les hydrocarbures.

    Ce partenariat se déclinera à la fois au travers d’actions liées à la recherche et au développement mais également à des opérations de sensibilisation du public, autour du robot, expliquant les raisons et l’objectif de l’engagement du port.

    Geneseas-S en place au Bassin des Chalutiers

    Par ces nouvelles actions, le port de plaisance renforce son engagement

    et sa participation à la préservation du milieu marin.

     

     

    Partager cette publication :