Actualités

Reprise de la navigation : les réponses à vos questions et un guide des bonnes pratiques

publié le 23 mai 2020
  • 163 Vues
  • gestes de protection - Coronavirus

    Vous êtes nombreux à nous contacter pour des questions précises sur les conditions de reprise de la navigation, en toute sécurité. Nous avons compilé  trois « outils » complémentaires : une Foire Aux Questions (mise à jour régulièrement), le guide édité par votre port et les consignes importantes de la Préfecture Maritime de l’Atlantique.

    Une Foire Aux Questions (FAQ) spéciale « déconfinement », vous est proposée ici afin de lever vos doutes, confirmer ce que vous savez ou répondre à vos interrogations

    Parmi les points à retenir :

    Donc, entre chaque escale, on peut aller au large sans limite de distance. Cette information a été relayée par la DML à tous les services de l’état susceptibles de faire des contrôles en mer.

     

             Plus généralement :

     

    Est-ce que je peux utiliser mon bateau de plaisance ?
    Oui, l’accès est maintenant autorisé et la navigation possible, en respectant les gestes barrières et
    notamment la distanciation physique. Je peux rejoindre mon bateau si j’habite à moins de 100 km. Je dois
    respecter scrupuleusement les consignes du port de plaisance (dans le guide joint).

    L’arrêté précise « pratique individuelle », cela veut-il dire que je dois être seul à bord de mon
    bateau ?
    Non, la mention individuelle fait la différence avec la navigation en groupes organisés, il est possible d’être
    plusieurs à bord, sous réserve de ne pas dépasser la limite de la capacité d’accueil de mon bateau.

    Est-ce que je peux inviter des amis à bord du bateau à quai ?
    Rien ne l’interdit, dans la limite de la capacité d’accueil du bateau. Dans ce cas, vous êtes responsable de
    délivrer à vos invités les consignes à appliquer sur le port.

    La navigation en voile légère est-celle aussi autorisée ?
    Oui, toute navigation y compris la voile légère est autorisée, ainsi que l’accès aux cales de mise à l’eau. Il est
    possible de se déplacer avec une remorque derrière sa voiture dans la limite des 100km du domicile. Il est
    recommandé d’avoir une pratique en solitaire.

    Est-ce qu’il y à une procédure particulière pour accéder à mon bateau ?
    Non, plus besoin de remplir de fiche d’attestation de déplacement dérogatoire. Il faut cependant respecter
    les consignes délivrées par les capitaineries, principalement pour l’usage des locaux et des installations
    portuaires. Toutes les consignes de distanciation et de gestes barrières applicables à terre restent applicables
    à quai ou à bord.

    Est-ce que je peux me rendre à la capitainerie ?
    Oui, mais seules les démarches qui ne peuvent être réalisées en ligne sur le site internet du port seront
    traitées par les agents d’accueil. Le port du masque y est obligatoire. Pour rappel, la capitainerie des Minimes est ouverte de 8h00 à 21h00.De 18h00 à 21h00, l’accueil sera réalisé par les agents du service de nuit selon les conditions sanitaires mises en place (port du masque obligatoire – non fourni par les agents du port).

    Puis-je faire escale dans un autre port ?
    L’escale dans un port, le mouillage et l’arrêt des navires ne sont pas interdits. Sans escale, la distance de
    navigation n’est pas limitée. Le débarquement de passagers à terre, doit respecter les mesures terrestres
    (notamment la règle des 100 km depuis le domicile), hors cas d’urgence avérée.

    La pêche de loisir est-elle autorisée ?
    Oui, avec toujours la nécessité de respecter les règles sanitaires, la plongée sous-marine, le ski nautique et la
    pêche de loisir sont autorisées.

    Est-ce que je peux louer un jet-ski ou reprendre une activité nautique de loisir ?
    Oui, sous la réserve que votre loueur de jet-ski ait déposé un dossier de demande de reprise d’activité auprès de la DDTM 17. La location de bateau (sans skipper) est également autorisée, ainsi que l’utilisation de navires de formation. Par contre, en dehors des navettes maritimes, les activités touristiques de promenade en mer sont interdites (par exemple en NUC).

    Est-ce qu’il est possible d’accéder au littoral ou à la plage ?
    « La règle générale reste la fermeture, mais le préfet pourra autoriser l’accès aux plages, aux lacs et aux
    centres nautiques sur demande des maires. », c’est possible actuellement sur 34 plages du département
    dont les 3 plages rochelaises, il faut se renseigner auprès de chaque mairie concernée.

    Est-il est possible d’organiser une régate ou un rallye ?
    Non. Pour des mesures d’ordre sanitaire, l’organisation des manifestations nautiques en mer est interdite.

    Le Bus de Mer et le Passeur électrique sont-ils en service ?
    Oui, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle a décidé de remettre en service les services Bus de mer et Passeur. Les services Libre-service
    vélos, Yélomobile, et ISIGO n’ont pas été interrompus.

    Est-ce que les plaisanciers auront une remise sur leur place de port ?
    Seules des raisons techniques propres au port, rendant impossible l’accès à votre bateau ou son usage, seraient susceptibles, après délibération de son conseil d’administration, de conduire à des mesures de remise commerciales.

    Téléchargeable : Un guide des bonnes pratiques, conçu pour vous, plaisancier (e)

     

    Les consignes importantes de la Préfecture Maritime de l’Atlantique pour la pratique des activités nautiques en mer :

    Avant de reprendre la mer, après plusieurs semaines d’inactivité, il est essentiel que chaque usager se soit assuré, au
    préalable, de sa bonne forme physique, de sa maîtrise des règles de navigation et du bon état général de son matériel.

    Pour vous, pour les autres usagers et pour les équipes de secours qui seraient amenées à intervenir, soyez prudents,
    soyez responsables !

    Le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier, préfet maritime de l’Atlantique, tient à souligner le comportement civique
    remarquable de l’immense majorité des pratiquants d’activités nautiques en Atlantique qui ont différé leur sortie en
    mer pendant la période de confinement, afin de se protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours
    et de santé.

    Le préfet maritime de l’Atlantique appelle les usagers à adopter un comportement responsable, basé sur la prudence, la vigilance, le respect strict des consignes desécurité et des règles sanitaires de protection contre le Coronavirus COVID-19 en vigueur, ainsi que la protection de l’environnement et la bonne connaissance du milieu marin.

    Pour évoluer en sécurité en mer, dans le respect des autres usagers, la préfecture maritime de l’Atlantique tient à
    rappeler quelques règles essentielles :

    Informez-vous sur les conditions météorologiques et les données liées à la marée (horaires, coefficient, force des
    courants dans la zone), même à faible distance des côtes ;
    Disposez en permanence d’un moyen de communication : VHF ou téléphone portable dans une pochette étanche ;
    Prévenez un proche à terre de l’heure de votre départ et de votre heure de retour estimée (et l’informer de tout
    changement de programme afin d’éviter inquiétudes et fausses alertes).
    • Équipez tous les membres d’équipage et/ou les passagers de gilets de sauvetage ou vêtements à flottabilité intégrée
    (VFI) dès la montée à bord et durant toute la navigation. L’expérience prouve que le gilet de sauvetage sauve des vies !
    Disposez d’équipements adaptés aux conditions environnementales : en cette période de l’année, le différentiel de
    température entre l’air et l’eau peut être important et conduire à des accidents graves en cas d’homme à la mer.
    Par ailleurs, en cas d’urgence en mer, chaque minute compte.

    Vous êtes victime ou témoin d’un accident en mer ? Contactez un Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS)
    au 196, le seul numéro national d’urgence dédié au sauvetage en mer et gratuit. En mer, le canal 16 de la radio VHF
    vous relie directement à un CROSS.

    Le Ministère de la transition écologique et solidaire met à votre disposition des fiches d’information sur l’essentiel de la
    réglementation de la plaisance. N’hésitez pas à vous y référer avant de partir en mer !

    Dans les ports comme en mer, les gestes barrières et la distanciation sociale restent de mise. Retrouvez les dernières
    consignes à jour en matière sanitaire sur le site dédié du gouvernement.

    Enfin, en cas de doute ou de questions, n’hésitez pas à contacter la délégation à la mer et au littoral (DML) de votre
    département.

     

     

    Partager cette publication :